5 détails qui feront la différence sur votre site web

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La création d’un site web est techniquement très simple, même pour un avocat. En effet, le WordPress, Wix ou Avocalix permettent à n’importe quel avocat de créer un site web en quelques heures.

Toutefois, le plus difficile n’est pas la création de la forme mais le fond.

Quelles informations indiquer ? Quelles prestations proposer à mes clients ? Nous vous donnons quelques astuces afin de faire de votre site web un vrai levier d’acquisition clients !

1-  Intégrez un espace client sur votre site web

La relation entre l’avocat et son client évolue et ce dernier devient davantage proactif dans le traitement de ces affaires. Il apparaît aujourd’hui nécessaire de remettre le justiciable au cœur de la prestation de l’avocat et de l’intégrer davantage dans la gestion de dossier. Même si la plupart des avocats communique très régulièrement avec leurs clients sur les différents éléments du dossier, ce dernier a régulièrement besoin d’accéder à tout ou partie de son dossier. Ainsi, l’intégration d’un espace client sur votre site web permettra à votre client d’accéder quand il le souhaite à son dossier.

Une solution comme JARVIS permet d’ouvrir un espace client sécurisé et d’y intégrer en deux clics un dossier ou un document d’un dossier. Par ailleurs, JARVIS offre la possibilité de brander cet espace client aux couleurs du cabinet.

2-  Parlez en langage clair et dynamique !

L’accessibilité du propos est certainement le talon d’Achille de nombreux avocats. La formation initiale des avocats et la pratique professionnelle imposent une certaine exigence, rigueur et précision dans son vocabulaire. Toutefois, le langage des avocats n’est pas nécessairement toujours clair pour les clients, ce qui peut aboutir à une forme de méfiance. Ainsi, plus le contenu du site de l’avocat sera facilement accessible , plus celui-ci sera pertinent pour le client éventuel.

A cette fin, évitez par exemple de reprendre les grandes disciplines juridiques (droit des sociétés, droit social, droit commercial, etc.), qui ne parlent pas à tous les justiciables et problématisez davantage vos expertises sur des situations concrètes. De même, ayez une approche dynamique en vous adressant directement aux justiciables avec un vocabulaire qu’ils maîtrisent (ex : « recrutez un salarié » ; « gérez vos pics et vos baisses d’activité », « respectez vos formalités administratives », etc.)

3-  Offrez du contenu gratuit à vos clients

Le trafic sur votre site web va dépendre en partie de son contenu, de sa mise à jour et des mots clés. Il semble donc pertinent de mettre régulièrement du contenu juridique gratuit sur votre site web (articles, infographies, vidéos, etc.). Il peut s’agir de l’explication sommaire de situations juridiques simples ou d’une nouvelle réglementation. La présence de contenus sur votre site web vous permettra d’augmenter vos chances d’être trouvable sur google via une recherche classique d’une justiciable sur une situation juridique. Par ailleurs, cette base de contenu juridique (voire business) améliorera votre crédibilité en tant que professionnel.

4-  Indiquez des références

Pour un avocat, un site web doit avoir pour effet de montrer au justiciable pourquoi il peut lui faire confiance. Un moyen efficace pour parvenir à cet objectif est d’indiquer des références. Ces références peuvent être des articles de presse, des classements, des témoignages clients. Ils vous apportent une base de crédibilité. Le bouche à oreille étant le mode traditionnel d’acquisition client pour les avocats, celui-ci peut se faire sur votre page via un success story. Nul besoin de violer le sacro-saint secret professionnel pour partager des références, il vous suffit d’indiquer un prénom et une phrase / citation d’un client.

5-   Intégrez des formulaires

Comme indiqué précédemment, votre site web doit être dynamique et ne plus être simplement une page explicative. Utilisez votre site web comme une manière de gagner du temps dans le traitement de vos dossiers. En effet, vous pouvez créer des formulaires intelligents permettant de pré-qualifier la demande d’un client éventuel et gagner du temps dans l’exécution de la prestation. Vous pouvez ainsi établir plusieurs questionnaires, correspondant à des situations juridiques courantes et solliciter directement auprès du client les pièces pertinentes et les informations utiles. Pour aller plus loin, une solution comme Legal Pilot vous permet d’automatiser facilement vos documents juridiques et de générer directement des contrats à partir des réponses sur le formulaire.